Les Thermes de Constantin

Cité patrimoine de l’UNESCO, les Thermes de Constantin sont les vestiges d’un lieu public répandu dans l’époque romaine. Votre visite à Arles ne peut se concrétiser sans un détour en bordure du Rhône pour faire connaissance et admirer ce lieu, autrefois place des célèbres bains de Constantin.

Présentation des Thermes

Construits au bord du Rhône au début du IVème siècle, les thermes de Constantin représentent un assemblage monumental d’édifice construit en pierre. Le monument s’étend du nord de la cité des Arles, entre le forum jusqu’aux rives du Rhône. Plus précisément, il s’étale du Nord du Cardo au quai Marx-Dormoy. Ce fut l’empereur Constantin qui fit construire cet édifice puisqu’il a fait de la ville sa résidence principale. Aussi appelés « palais de la Trouille » ou Thermes de la trouille, les thermes de Constantin doivent ce nom à son architecture circulaire voutée.

Histoire des Thermes

Au premier siècle avant J.C, la population sous l’empire romain s’adonnait à une séance d’hygiène corporelle dans des lieux publics appelés thermes. Après une séance d’entrainement physique, les femmes en premier lieu, puis les hommes, s’adonnaient aux rites : une sudation à sec grâce à des foyers chauds posés sur les lieux, suivi d’un bain chaud dans une piscine d’eau chaude (caldarium) pour ensuite un passage dans la salle tiède (tepidarium) avant de terminer dans la piscine d’eau froide.  En plus d’un lieu de rite inédit, les thermes étaient aussi un lieu de rencontre chaque après-midi.

 

Les thermes de Constantin font partie des trois établissements thermaux à Arles. Les fouilles au XIXe siècle ont permis de mettre en lumière ce qui restait de ce lieu après une invasion barbare et une occupation illicite au Moyen Âge. La réhabilitation des thermes de Constantin a débuté vers la fin du XIXe siècle. Aujourd’hui, il ne reste plus qu’un caldarium dont la voute a été renforcée dans les années 1980. Une partie de la piscine est encore en place et les vestiges de l’hypocauste sont protégés.

Visiter les Thermes de Constantin

Édifice ouvert au grand public, les thermes de Constantin ne représentent plus que des vestiges de pierre. Il n’y a plus lieu d’événements ou de bains autour de la place, mais il reste un incontournable lieu de souvenirs et d’histoire dans la commune d’Arles.

Si vous vous promenez sur les rives du Rhône, le lieu en vaut le détour. Le prix d’entrée est à 4 €.