Les Arènes d’Arles

Au cœur d’Arles, les arènes représentent aujourd’hui le monument le plus visité de la ville. Lieux de spectacles par vocation, il a accueilli les plus grands combats de gladiateurs, de jeux ou d’exécution durant l’empire romain. Cet édifice est inspiré du Colisée de Rome, et fait partie des patrimoines les plus connus de l’Arles, dans le monde entier.

Présentation de l’amphithéâtre

Bâties sur la colline de l’Hauture, les arènes d’Arles sont constituées d’un grand amphithéâtre qui marque l’empire romain. Construit en l’an 80 après JC, l’amphithéâtre accueillait les plus grands combats de gladiateurs durant la colonie romaine.  La conception de son architecture, s’inspirant du Colisée de Rome, lui a permis d’organiser les plus grands spectacles puisque le lieu peut accueillir jusqu’à 25.000 personnes. Sa forme elliptique entourée de gradins et des arcades sur deux niveaux lui procure une longueur totale de 136 mètres, soit des dimensions plus grandes que les arènes de Nîmes.

Histoire des Arènes

Dès la fin de l’Antiquité, les arènes perdent sa fonction initiale pour devenir un refuge des habitants. Au début du Moyen Âge, la ville devient close et fortifiée, isolant l’amphithéâtre qui devient une véritable petite localité avec des constructions illicites partout. Ce n’est qu’à partir du XIXe siècle  que l’édifice fut libéré de l’occupation populaire. Ce fut le début de travaux titanesques et de grande restauration. 

À l’initiative de l’Observatoire régional des Conservations historiques, la restauration de l’amphithéâtre Arlésien débute en aout 1822. L’édifice retrouve une partie de son histoire originale, en accueillant des combats tauromachiques, ce qui lui a valu son appellation courante d’Arènes. Toutefois, à la fin de ce siècle, les travaux restent irréguliers. Depuis l’an 2000, de nouvelles campagnes de restauration sont en marche dans le cadre du Plan de Programme Antique.

Visiter les Arènes

Aujourd’hui les arènes d’Arles font partie des monuments incontournables dans cette commune du département des Bouches-du-Rhône. L’édifice est ouvert au grand public et continue d’accueillir des événements de grande envergure comme des corridas, des courses camarguaises, des théâtres ou encore des spectacles musicaux. Ne manquez pas les plus grands rendez-vous des lieux comme les fêtes d’Arles, en début Juillet pour voir la fameuse Cocarde d’Or et les Trophées d’Arlésiens. Pendant la saison tauromachique, de nombreuses manifestations traditionnelles sont également au programme.  Ces événements contribuent à préserver le patrimoine historique et culturel des lieux. Autrement, l’édifice vous est ouvert tous les jours pour une visite de l’amphithéâtre ou pour une séance photo sur les gradins.