Le Théâtre Antique

Le théâtre antique d’Arles

Deuxième lieu incontournable d’Arles, le théâtre antique représente un patrimoine culturel non négligeable dans la commune d’Arles. Bien moins conservé que l’amphithéâtre, c’est l’un des premiers théâtres romains construits en pierre.

Présentation du théâtre antique

Construit bien avant les arènes d’Arles, le théâtre antique a vu le jour dans le 1er siècle avant J.C. Il a été construit sous le règne de l’empereur Auguste selon la phase d’urbanisation de la colonie romaine à l’époque de César. À ses débuts, le théâtre comprenait un espace circulaire de 102 mètres de diamètre établi sur 3 niveaux de gradins et qui pouvait accueillir 10.000 spectateurs. Les murs en pierre servaient de décor, mais aussi de fermeture de ce monument. Une statuaire d’inspiration grecque se situait dans les niches des murs, à l’instar de la Vénus d’Arles. Moins populaires que les spectacles de cirque et les combats de gladiateurs, les théâtres attiraient tout de même une grande diversité culturelle. Des scènes de vie tragique, des comédies, des mimes et des pantomimes romains et grecs s’y jouaient régulièrement.

Histoire du théâtre antique

Au Moyen Âge, le théâtre antique n’a pas échappé à l’invasion populaire qui l’a détournée en carrière de pierre. Une grande partie des pierres qui constituaient le théâtre antique a servi dans les constructions et notamment pour construire la Saint-Trophime. Ce qui fait que l’édifice a perdu presque la totalité de son chef-d’œuvre. Toutefois, quelques sculptures ont été retrouvées vers le XVIIe siècle. La Vénus d’Arles est aujourd’hui posée au musée du Louvre. La statue de Saint-Auguste se trouve au musée d’Arles Antique. L’édifice n’a été retrouvé que vers 1827. Ce n’est qu’en 1900 que les gradins du théâtre ont été complètement restaurés. Fin 2005, une grande campagne fut menée jusqu’en 2009 pour la restauration du monument.

De nos jours

Aujourd’hui, le théâtre d’Arles a retrouvé une partie de son architecture d’origine. Il en reste quelques colonnes de la centaine de murs et la scène remise au gout du jour. Le monument reçoit encore des spectacles et des événements incontournables dans cette commune des Bouches-du-Rhône. Entre fin juin et Aout,  le lieu abrite les fêtes d’Arles et du costume. Il s’agit d’une manifestation culturelle traditionnelle de la ville. Début Juillet, le théâtre accueille également les rencontres internationales de la Photographie, suivie des Festivals des Sud et du festival du film Péplum vers la fin du mois d’Aout. En temps normal, l’édifice est ouvert au public au tarif de 4 à 8 €.